Combien ça coûte ?

Prix public sans option : 12 700 € (en 2005) : robustesse, fiabilité et longévité se payent !

Je me console grâce au cardan (plus de kit chaîne à changer deux fois par an, plus de graissage, plus de tension à surveiller)...

Quelles options choisir ?

  • ABS ? Elément de sécurité indispensable d'après le vendeur... Je n'en ai jamais eu auparavant, je devrais pouvoir continuer sans.
  • Poignées chauffantes ? Oui, carrément obligatoires dans l'Est de la France.
  • Protège-mains ? Oui, ça coupera le vent sur les doigts et ce sera un bon complément aux poignées chauffantes.
  • Top-case ? J'en ai besoin pour travailler.
  • Valises et sacoche réservoir ? C'est pas donné, mais ça pourra servir (et en effet, je ne regrette pas).
  • Option chrome pour le pot d'échappement ? D'après le vendeur, si je ne prends pas cette option, le pot va devenir marron "caca d'oie" très vite et de plus il sera beaucoup plus sujet à la corrosion...
    Faisons confiance et prenons cette option.
  • Clignotants transparents ? C'est plus joli et ce n'est pas bien cher, alors d'accord.
  • Alarme anti-vol ? Avec une moto de ce prix, c'est indispensable...

Du coup, la trottinette passe à 14 834 €.

Côté financement, d'après le vendeur, c'est le bonheur !

Bmw Financement propose de la location avec option d'achat (LOA) à taux intéressant et il n'y a que des avantages :

On choisi sa moto, on la prend pour trois ans, pendant trois ans on paye un loyer mensuel et au bout des trois ans, trois options :

  • on ne veut plus de sa moto : on la ramène tout simplement au magasin et on ne doit rien à personne,
  • on veut changer de modèle : pas de problème, on ramène la vieille, on en prend une neuve et, au besoin, si le prix d'achat n'est pas le même, on recalcule simplement la nouvelle mensualité,
  • on rachète sa moto : on déduit du prix d'achat les mensualités déjà versées (soumises à intérêts), et il ne reste plus qu'à payer la différence...

En plus, pendant toute la durée de la location, la moto est garantie : trois ans donc de garantie au lieu de deux, ce n'est pas négligeable... (je me rendrai compte plus tard que cette extension de garantie est limitée...)

«Et avec cette formule géniale, si je vous rend la moto à l'issue des trois ans, comment ça se passe ?
Le kilométrage est limité ?
A 8500 km par an ?
Ça ne fait pas beaucoup... je vais en faire presque le double !»

«N'ayez pas d'inquiétude» me rassure le vendeur : «les kilomètres en trop sont facturés, mais presque rien, de l'ordre de 5 cents d'euro, il faudra juste mettre un petit peu au bout...»

«Et la moto, on la rend comment ?
Faut-il la rendre comme neuve ou peut-on raisonnablement envisager qu'elle ait "vécu" trois ans sans avoir à subir une trop forte décôte ?»

Là, j'attends toujours la réponse...

«Bon, Monsieur le vendeur, s'il-vous-plaît, simulation de la chose !»

Exécution : «Pour cette moto dans la configuration choisie avec un prix neuf de 14 834 €, il vous en coûtera (seulement) 276,37 € par mois.»

Un, ça semble coller à mon budget.

Deux, 36 mois à 276,37 € par mois, cela fait presque 10 000 € : même avec des intérêts à payer (les taux sont bas en ce moment) il devrait rester tout juste 4 à 5000 € à mettre au bout... ça semble raisonnable.

«D'accord Monsieur le vendeur, on est en mai, je peux l'avoir quand, hein ? M'sieur ?
Comment ? Pas avant juillet ? Bon, tant pis...»

«Bon, on envisage une petite reprise de ma Suzuki ?»

«Comment ? Le moteur est presque mort, c'est l'atelier qui vous l'a dit. Ah bon...»

«Alors, si pas de reprise, une petite remise ?
Ce n'est pas la politique de la maison ? Zut alors...»

«Un petit geste, tout de même ?
Je pourrai choisir un casque ou un blouson dans le catalogue ?
Super, merci, M'sieur !»

Retour une semaine après pour signer l'offre, tout est prêt, il n'y a plus qu'à signer trois cent cinquante fois les feuillets que l'on me tend.

Arrêt sur un chiffre qui me saute aux yeux au détour d'une page :
valeur de rachat à l'issue des trois années de location = 7441, 80 € !

«Eh, M'sieur le vendeur ?
Je ne m'attendais pas à une somme pareille, je pensais 4 à 5000 € maximum...»

Et le vendeur de ma rassurer encore...

«Ce n'est pas comme un crédit...
Puisqu'il y a plein de services en plus comme l'extension de garantie, l'assistance...
On peut donc comprendre que le taux soit un peu plus fort que pour un crédit classique...»

Cela ne fait, après tout, que 2000 € de plus que ce que j'avais prévu
Et 2000 € sur trois ans, cela ne fait que 55 € par mois !

Effectivement, c'est pas beaucoup.
Ils sont bons ces vendeurs..
Mais il faut dire que les acheteurs sont un peu cons, aussi...

Car lors d'une relecture ultérieure du contrat, j'ai découvert que les 7441,80 € étaient hors taxe et qu'il me faudrait en fait m'acquitter de 8900,40 € pour acquérir cette moto... !!!

Coût de l'opération, donc :
36 mensualités de 276,37 = 9949,32
+ la valeur de rachat de 8900,40 = 18 849,72 €

«Eh, M'sieur le vendeur !
Ça fait pas un peu beaucoup, 19 000 € pour une mobylette ?»

«Mais non, mon bon Monsieur !
C'est le prix à payer si on recherche la robustesse, la fiabilité et la longévité...
En plus, c'est de fabrication teutonne, vous connaissez la rigueur de ces gens là... etc, etc...»

Un peu cher, en effet, mais quand on aime, on ne compte pas !

Autre indication, pour une simple révision et changement de pneumatiques :
2 h 15 au taux horaire Bmw (54 € de l'heure !), soit 121,50 €...

Un petit calcul à faire aussi :

La location avec option d'achat coûte 276,37 € par mois, soit 3316,44 € par an.

On a "droit" à 8500 km par an, ce qui ramène le kilomètre à 0,39 €.

Ce prix du kilomètre est à comparer au barème fiscal de remboursement d'indemnités kilométriques pour une moto de plus de 5 cv utilisée plus de 6000 km par an : 0,265 €.

Ce prix est censé inclure :

  • l'amortissement véhicule
  • son assurance
  • son entretien
  • les pneumatiques
  • le carburant

On voit très bien que la location est super inintéressante, puisqu'à elle seule elle dépasse de près de 50 % le prix total qu'est censé nous coûter le véhicule avec son assurance, entretien, carburant...

Mon avis :

Pour des raisons personnelles, ce système de location, bien que très coûteux, m'arrangeais à l'époque. Mais il est à comparer à un crédit classique. Cette dernière formule, en financement total sur cinq ans aurait coûté à peine plus de 290 € par mois, soit mensuellement à peine plus que l'option location.

La durée aurait été de 5 ans au lieu de 3, et il n'y avait pas d'option d'achat exhorbitante à l'issue.
(coût total d'un crédit classique : 17 480 €, soit 1370 € de moins)

La garantie de trois ans aurait été raménée à deux ans seulement, mais renseignement pris, l'extension de un an en cas de location est très limitée...

Quant à la possibilité de pouvoir rendre ou échanger sa moto à l'issue de la location, les motos de la marque décotant peu (sauf celles qui, comme la mienne, finissent par moisir...), il est possible de bien la revendre (ou de la faire reprendre) et de recommencer.