Je maltraite ma moto !

En effet, Monsieur le Saveur de chez BM (je ne dis plus Bmw, mais plutôt BM tout court, ce qui peut vouloir dire Bonne Mécanique, rapport au premier chapitre de ce dossier, mais aussi Belle Merde au vu du reste...), je ne prends pas soin de ma moto, vous avez raison !

  • Je ne la nettoie jamais,
  • je la roule dans le caca de bovin pour lui donner une belle couleur,
  • je fais pipi dessus tous les jours,
  • par soucis d'économie de station de lavage, je la stationne dans les champs de nos campagnes juste avant les épandages de produits hautement toxiques afin qu'elle soit bien rincée,
  • ensuite je la stocke dans un endroit ruisselant afin qu'elle vieillisse plus vite (si c'est comme le pinard, elle va prendre de la valeur !),
  • et puis, comme je ne me lave pas moi même, je diffuse constamment des émanations acides de sudation, lesquelles réduisent instantanément à l'état de rouille toute pièce métallique que j'approche !

Je suis motard depuis l’âge de 16 ans (à l’époque on avait droit à la 125), en cette année 2007, j’en ai 45, cela fait donc pas loin de trente ans que je roule en moto. Comme déjà dit, j'ai possédé en tout une douzaine de motos de marques et de cylindrées variées.

Certaines, faute de garage, on couché dehors, même tout l'hiver, parfois recouvertes de plusieurs centimètres de neige plusieurs semaines durant...

J'ai déjà vu quelques petits points de rouille sur le cadre d'une moto, mais je n'ai jamais vu, et je dis bien jamais, la peinture du moteur se mettre à cloquer, à se craqueler et à se décoller en plaques, ni un pot d'échappement en inox, disposant, de plus, d'une protection supplémentaire par chromage, piqué par la rouille avant même que la moto ait deux ans...