Vos réactions ?

Ce site n'a pas pour but de dénigrer la marque Bmw, ni son modèle R 1200 GS dont je suis, je le rappelle, pleinement satisfait par les qualités routières.

Je souhaite juste faire partager ma déception quant à la résistance médiocre à la corrosion des pièces brutes ou peintes de ma moto, et surtout mon mécontentement par rapport à l'indifférence montrée par Bmw.

Si vous avez le désagrément de posséder une moto récente de la marque et qui s'abime aussi vite que la mienne, ou si vous souhaitez seulement apporter votre réaction ou un témoignage en rapport, merci de me l'envoyer par mail, je le publierai ci-dessous en attendant la mise en place d'un forum.

Merci de votre lecture.

Page précédente - Sommaire


Réactions et témoignages reçus :

Message de Pascal, le 6 juillet 2007 à 11 h 15
Copie du mail envoyé à un ami motard dans la Gendarmerie :
«Salut Gégé,
Je m'adresse à toi qui roule en béhemme toute l'année et qui connaît donc bien ces machines...
La mienne (tout juste deux ans) a la peinture du moteur qui se barre en couille (craquelures, éclats, décollements...).
Avez-vous déjà vécu cela avec vos motos ?
Merci
Salut
Pascal»
Réponse de Gégé, le 6 juillet 2007 à 11 h 20
Oui nous avons le même problème car on nettoie au karcher !!!
Même la peinture sur la moto se barre en couille des fois...
Il faut dire que nous sommes pas tendres avec...
et utilisateurs multiples !!!
@++++++


Message de Eric, le 21 juillet 2007 à 22 h 13
Trés beau reportage ! Je suis moi même possesseur d'une Triumph Legend de 1999 n'ayant aucune trace de rouille ! Pensant prendre BMW comme prochaine monture j'ai un trés gros doute, étant de la même génération et ayant eu plusieurs motos dont une R52 Laverda, SF Honda et 500 XT de 1981 que je possède toujours et qui ne témoigne d'aucune faiblesse de ce genre.Tiens moi courant de ta démarche. Eric.


Message de Vincent, le 22 juillet 2007 à 00 h 14
Copie du mail envoyé à ma liste de contacts :
«Bonjour,
J’ai un ami qui est fort déçu de sa moto BMW R1200GS
Voyez plutôt : http://www.bmw-r1200gs
Et dire que j’allais me décider à acheter la même d’occasion, je crois qu’il semble plus sage de rester chez Kawasaki chez qui je suis client depuis 12 ans…
Franchement j’suis très déçu pour mon ami.
Cordialement à vous
Vincent»


Message de Carine, le 22 juillet 2007 à 02 h 20
J'hallucine ! et Philippe aussi !
On a pensé à un truc : il faudrait que tu fasses une lettre à télécharger afin que chaque motard qui aurait envie de t'aider puisse l'imprimer et l'envoyer à la direction de BMW, une sorte de pétition ou de menace de boycott.
A réfléchir mais je pense que ça pourrait marcher. Avec bien sûr une référence à ton site.
Enfin courage elle est quand même confortable ta Belle Merde :)
Carine
Réponse de Pascal, le 23 juillet 2007 à 16 h 44
Merci pour tes suggestions Carine.
Le but du jeu n'est pas de voir Bmw se faire boycotter ni même de leur faire la moindre menace, je pense en effet que 99 % des utilisateurs de la marque sont pleinement satisfaits...
Je fais malheureusement partie des 1 % qui restent, et ce avec la plus grande indifférence de la part de mon fournisseur.
L'idée de la lettre à télécharger est à suivre, genre :
«Bonjour, envisageant d'acheter une moto de votre marque, pouvez-vous m'assurer qu'il ne m'arrivera pas le genre de désagrément décrit sur le site suivant...»


Message de Nicolas, le 22 juillet 2007 à 07 h 12
Un peu long à lire Pascal ... si tu faisais un résumé, tu aurais un bcp plus grand nombre de lecteurs je pense ...
@+
Nicolas


Message de Pascal, le 26 juillet 2007 à 02 h 20
Copie du mail envoyé à l'acheteur de mon ancienne moto :
«Bonjour Francis,
Tellement content et déçu par ma nouvelle moto et devant l'indifférence totale de Bmw France, j'ai du faire un site internet d'information : http://www.bmw-r1200gs
Si tu peux prendre le temps de le parcourir (et de le faire partager au maximum de monde)... et de me donner éventuellement tes réactions...
D'autre part, je pense que ma Suz, bien que pas briquée tous les jours, donc sans doute un peu beaucoup cracra, ne présentait pas les mêmes traces de corrosion bien qu'elle fût utilisée dans les mêmes conditions... un petit témoignage serait le bienvenu.
Autrement, toujours satisfait d'elle, de ton côté ?
D'avance merci
Amicalement
Pascal»
Réponse de Francis, le 28 juillet 2007 à 13 h 30
Salut Pascal,
Désolé pour toi, par contre, je n'arrive pas à trouver trouver ton site, le lien ne fonctionne pas, mais je suis allé prendre connaissance des forums qui concernent ta bécane, et là, grosse déception, c'est vrai que BM c'est plus ça !
Et ce que j'ai vu ne m'encouragerait pas à rouler sur une 1200, surtout avec les nombreux problèmes constatés avec l'ABS et les réponses débiles que le fournisseur fait au mécontents (pas très pro).
Parlons de la Suzuki, je ne roule pas beaucoup par faute de temps, par contre j'ai toujours beaucoup de plaisir dès que je m'en sers.
Pour info sur la moto "cracra" que tu m'as vendue, je défie à quiconque de trouver un point de rouille, mis à part les petits impacts sur le réservoir, en bref, pour moi, une super bécane.
J'ai remis le pot d'origine, et le le petit bruit qui en sort me donne l'impression d'avoir une moto neuve qui vient à peine de sortir de chez le concessionnaire.
Cet hiver, je vais changer la housse de selle.
En espérant que les choses s'arrangent pour toi.
A+Francis.


Message de Sharvin, le 2 août 2007 à 17 h 35
Salut ombré
Je voulais te dire que je suis vraiment désolé pour ce qui t'arrive, c'est en effet inexcusable et incompréhensible. Vraiment. Il me semble évident que t'es tombé sur une moto qui a un défaut, et je ne comprends pas que les gens de ta concession t'aient baladé comme ca.
Moi j'en suis à ma 3e GS, et je fais plus de km que toi, et je roule tous les jours (je peux pas faire autrement), donc, sel et poivre régulierèment, et je soigne mes motos comme toi, quand le soleil revient, au karsher. Et j'ai jamais eu des soucis de ce genre.
Ma 1200 arrive à ses 20 000 km, et elle est nickel (même couleur que la tienne).
Je trouve cependant que ton récit vise un peu globalement BMW, alors qu'il devrait s'attaquer à ton problème, avec un vendeur, un mec du sav et un chef d'atelier, ou une concession.
En gros, j'ai eu affaire à 3 concessions BM, a chaque fois, il est arrivé qu'ils aient à faire des efforts, et ils l'ont toujours fait.
D
ire que tous les gens qui doivent acheter une BM doivent prendre une garantie anti-corrosion, c'est un peu fort, puisque ça veut dire que toutes les BM vont avoir les problèmes que la tienne a eus. Tu sais bien que c'est faux.
Maintenant, pour ce qui est de faire des comparaisons entre motos, c'est aussi trop facile, puisque je peux faire aussi des comparaisons entre des motos de marques differentes, et montrer, démontrer, que ma BM ou mes BM ont toujours été en meilleur état que les autres, avec les mêmes climats.
Enfin bref, c'était juste pour te dire ça.
Bon courage pour la suite mec, et j'espère sincérement que t'auras gain de cause.

P.S. : j'ai lu que quelqu'un avait parlé d'une pétition, je pense que ca peut être une bonne idée pour mettre un peu de pression et faire entendre tes droits, parce que dire que ce n'est pas ce que tu cherches, c'est idiot, c'est ce qui t'est du, et il faut aller le chercher.
Réponse de Pascal, le 2 août 2007 à 18 h 15
Bonjour,
Et tout d'abord, merci de ton témoignage et de tes conseils avisés
Je ne vise pas spécialement la marque bmw dans mon site, mais les prétextes (quasi tous différents) à la corrosion de ma bécane, et ce de la part de la concession, du chef d'atelier, du vendeur, et même du service clients.
Je ne dit pas non plus que toutes les BM vont avoir le même défaut, et le clin d'œil à la garantie corrosion est là pour essayer de faire réagir la marque
Quant à la comparaison entre deux motos, je n'ai guère d'autre argument, BMW me fait les reproches d'entretien ou de négligence suivants :
- ma moto roule toute l'année, c'est pas bon
- vous roulez quand il y de la neige, c'est déconseillé dans le manuel
- vous ne la rincez pas à l'eau claire après chaque usage sur route salée
- elle dort dans un garage humide, etc...
C'est en effet facile de comparer avec la moto de ma compagne, mais elle est rigoureusement utilisée et entreposée dans les mêmes conditions, elle a 9 ans de plus, et elle est nickel.
J'ai pensé à essayer une autre concession, mais mon cas a déjà été traité par le service clientèle national, le bébé est donc chez eux maintenant
Je garde ton adresse pour te donner des nouvelles si mon site fait un peu remuer les gens de chez BMW.
Merci de ta réponse.
Réponse de Sharvin, le 2 août 2007 à 18 h 44
Je sais bien que tu ne vises pas la marque, et que c'est contre les protagonistes de ton cas que tu an as. Je disais juste que c'est un peu ce que la lecture de ton site laisse penser.
C'est inadmissible de dire que la moto ne doit pas rouler l'hiver ou des conneries comme ca.
De toutes facons, la corrosion en question, ne peut pas arriver après seulement un ou deux hivers, sachant qu'il y a qu'un ou deux salages par hiver.
Il est déconseillé de rouler sur la neige pour pas tomber, pas de rouler sous la neige, la neige, c'est de l'eau, c'est tout.
Et tu rinces ta moto après chaque usage sur route salée, et ça n'arrive que très très rarement.
Sauf si BMW dit qu'à cause du réchauffement climatique, ils ont décidé de faire des motos qui ne roulent que dans le désert.
Si ta moto ne peut pas faire face à l'humidité relative (c'est a dire vraiment négligeable) d'un garage pendant même pas deux ans, il y a un problème. Le garage ne peut pas être plus humide que l'air dehors, et il n'a jamais été dit qu'une moto devait dormir dans le salon pour profiter d'une cheminée
Pascal, c'est réellement du foutage de gueule, il ne faut pas que tu te laisses faire. Ton site est un peu trop passif. Il faut absoluement que tu sois un peu plus «aggressif».
Il faut contacter BMW France, pas le SAV, mais le service clientèle, leur dire dans une lettre, que faute d'une intervention de leur part, avec le dossier que tu as, tu vas mettre en place une pétition, que tu vas poster sur les forums les plus lus en moto (et dieu sait que ca a une influence sur les ventes), que tu vas écrire à des canards moto, que tu vas contacter des associations comme les motards en colère.
Il faut comprendre, qu'avec les informations de ce genre, au minimum, la concession de chez toi peut fermer. Crois moi, le concessionnaire de Nice, c''est mon ancien voisin, et un copain.
Je sais qu'ils doivent faire un quota, qui est vraiment pas grand en nombre de vente, comme quoi c'est pas simple.
Ne te contente pas juste de ton site, qui fait un peu site du mec looser et résigné qui ne posera jamais de problème (je dis pas que t'es un looser, je parle juste du ton un peu résigné du site).
Ces mecs se foutent du monde, faut pas exagérer.
Derrière, s'il faut des textes, moi j'en suis, et je ne serais pas le seul, vu ce que j'ai lu sur ton site. Ce genre de choses ca me revolte, je ne supporte pas. Ces mecs oublient le pouvoir des clients...
Réponse de Pascal, le 2 août 2007 à 20 h 32
Encore merci de ta réponse, Sharvin.
Le ton du site est volontairement non agressif car sa vocation est plus informative.
C
ependant je prends bonne note de tes conseils et vais entamer des démarches auprès du service clientèle.
La FFMC est déjà informée, je vais maintenant envoyer l'info sur divers forums et aux revues moto.
A suivre...


Message de Pascal, le 9 août 2007 à 12 h 55
Copie du mail envoyé à Moto-Station :
«Bonjour,
J'ai lu avec intérêt sur votre site internet la fiche consacrée à la BMW R1200GS, moto que je possède depuis deux ans, et j'ai lu dans les questions des lecteur qu'un certain Bruno s'inquiétait de la rouille qui pouvait survenir sur cette moto.
Actuellement en conflit avec BMW pour des problèmes de corrosion justement, j'ai dû mettre en ligne un site internet décrivant l'état anormal de ma moto : http://www.bmw-r1200gs.fr
Merci de prendre le temps de le consulter, et peut-être d'en parler dans vos articles.
Cordialement
Pascal»


Message de Joël B., le 10 août 2007 à 12 h 25
Excellent ! Comme quoi le luxe n'empêche pas de se faire prendre pour un pigeon !
Finalement, vive les chinoiseries et leur quasi zéro défaut, sans parler du prix !
Ciao


Message de Pascal, le 13 août 2007 à 16 h 04
Extrait d'un avis d'utilisateur trouvé chez Moto-Station :
24000 kilomètres : peinture des couvre culasses qui se craquelle au niveau du joint les reliant à la culasse et qui cloque sur les couvre culasses...
Explication du garage ?
«On peut rien faire sous garantie, BMW nous répond que les clients n’ont qu’à laver leurs motos !»

Tiens, contrairement à ce que me raconte BMW France, je ne serais pas seul dans ce cas ?...
Lien vers l'article entier...



Message de Jean-Louis C., le 20 août 2007 à 13 h 06
Salut Pascal,
Pour moi qui suis en train de réfléchir pour passer d'un 900TDM à une 1200GS, je rencontre de plus en plus d'avis défavorables et celà me fait très sérieusement hésiter. D'autant plus que ma moto roule aussi toute l'année, sur le sel aussi (Vosges) et reste dans un garage fermé et sans chauffage.
Les questions que je me pose : les premiers modèles depuis début 2004 n'ont-ils pas eu des problèmes de conception qui sont maintenant réglés sur les modèles 2007 ? Y a-t-il une liste des problèmes réglés par BMW ? J'ai rencontré sur certains forum aussi d'autres problèmes de joint spy qui fuit, de joint moteur qui suinte, de batterie, de commande de frein, ...
Donc pas que de la rouille.
Si j'envoie un message à BMW sur ces points, aurais-je une réponse ?
A+
Jean-Louis (88) qui hésite de plus en plus...
Réponse de Pascal, le 20 août 2007 à 15 h 54
Salut Jean-Louis,
Je ne connais pas la TDM, mais une chose est sûre, c'est que question confort et tenue de route, la GS est irréprochable, et que, malgré ses défauts de vieillissement prématuré, je n'ai pas vraiment envie d'en changer (ou contre la même — voire une Adventure — en pas rouillée...).
Pour répondre à ta question, je ne crois pas qu'il y ait eu de changement notable depuis le modèle 2004 si ce n'est les coloris (question à poser à ton vendeur...).
Je n'ai personnellement pas rencontré les problèmes que tu as pu découvrir sur les forums si ce n'est que la batterie a tenu tout juste plus d'un an.
Je pense également que si tu questionnes ton revendeur ou que tu envoies un message à BMW, ils te répondront... Assure toi d'obtenir une réponse écrite qui les engagera si ces problèmes devaient t'arriver.
N'hésite à leur montrer mon site et fais toi garantir, avant tout achat, de la prise en charge par la marque d'une telle corrosion.
A+
Pascal


Message de Alain H., le 22 août 2007 à 18 h 14
Salut Pascal,
il y a quelques années (5 ou 6) un membre de la liste GS_Fr chez yahoo (Alsacien et germanophone), pris pour un guignol par BM France pour des pb sur sa 1150GS a trouvé forte considération auprès de BM Allemagne... Je n'ai malheureusement pas de nom de contact là-bas.
Les 1200 sont indéniablement affectées de maux aléatoires suivant les machines, et j'imagine les courriers du "Saveur" signés Houlbracq, bien connus des BMistes au "mauvais numéro"...
V+
Alain 1150GS de 2000/144000km, en bien meilleur état, même si quelques cloques sont bien présentes...
Réponse de Pascal, le 23 août 2007 à 14 h 14
Merci de ta réponse, Alain,
Je me suis inscrit sur la liste GS_Fr de Yahoo et y ferai bientôt part de mon problème.
J'ai également envoyé un mail à BMW Allemagne avec un lien vers mon site (il y aura peut-être des retombées chez BMW France ?).
Je vois que le "Saveur" auquel j'ai eu affaire est déjà bien connu (hélas apparemment) de la communauté !
A suivre...


Message de Didier, le 23 août 2007 à 14 h 43
Bonjour,
Désolé pour toi, c'est bien la première fois que j'entends parler de tels défauts. Tu as dû tomber sur le mauvais numéro.
Essaie de te rapprocher de l'AFMB (http://minilien.com/?Ayd1X0Z3sj)
Ils devraient te permettre de faire évoluer le projet.
Didier, qui en est à sa troisième BM, toujours aussi content!
Bon courage.
Réponse de Pascal, le 23 août 2007 à 15 h 22
Merci de ta réponse,
je vais faire bon usage du forum de l'AFMB
Pascal


Message de Baron, le 26 août 2007 à 17 h 15
Pascal,

Voici le listing de mes aventures, sorte d’inventaire à la Prévert…

Achat neuf en mai 2005, 13000 €.

1000 kilomètres : première révision.

2852 kilomètres : rupture d’une soupape d’échappement, et 3 semaines d’attente avant que BMW ne soit en mesure de fournir les pièces (pas de changement moteur, malgré les contraintes non prévues encaissées par l’ensemble bielles / vilebrequin). Moto achetée neuve et qui n’avait même pas encore dépassé 4500 tr/mn.

4000 kilomètres : (re) révision puisqu’il a fallu de nouveau rôder le cylindre…révision qui m’a été facturée bien qu’elle soit consécutive à une panne. BM ne perd jamais le nord…surtout s’il est garni d’Euros….

8000 kilomètres : serrage des vis des de fourche inférieur. 1 des 4 vis tenait à peine…

10000 kilomètres : révision.

12000 kilomètres : changement du disque arrière voilé ! Freinage façon « pédale sauteuse » et « arrière qui danse » ! Sur un freinage d’urgence appuyé, l’arrière a eu un soubresaut, et j’ai failli manger le talus. Le concessionnaire pense à défaut de disque…à suivre…

17800 kilomètres : ampoule du feu de croisement qui claque sur en pleine nuit ! Je termine mon périple en plein phare, en espérant que celle-ci ne claque pas aussi.

20000 kilomètres : révision.

22500 kilomètres : changement plaquettes arrière.

23500 kilomètres : poignée des gaz qui se bloque en position ouverte, moteur qui s’emballe, et moi qui risque de me mettre au talus (je venais de lâcher la poignée afin de décélérer sur les gaz tranquillement !). Explication du mécanicien : caoutchouc de la poignée qui vieillit mal, et qui se dilatant sous l’effet de la résistance se bloque ! BMW fait du latex à durée ultra limitée, genre une moto, c’est bien, surtout si elle ne roule pas…

24000 kilomètres : prévoir de nouveau le changement du disque arrière ! Encore voilé…suite d’un épisode précédent ! Ah ! Le mécano constate un jeu dans le pont arrière…un expert doit voir la moto, et envisager le changement dudit pont…et du disque….

24000 kilomètres : peinture des couvre culasses qui se craquelle au niveau du joint les reliant à la culasse et qui cloque sur les couvre culasses… Explication du garage ? «On peut rien faire sous garantie, BMW nous répond que les clients n’ont qu’à laver leurs motos !» Le rapport ? Aucun, mais BMW se fiche quand même de moi… les 13 000 € deviennent de plus en plus difficiles à encaisser…

24000 et quelques miettes : grand vent et pluie sur le nord, passage de 3 en 2 à l'approche d’un feu tricolore…le p'tit coup de gaz traditionnel pour faciliter la transition... d'un seul coup, je manque de passer par-dessus la belle... La raison ? Coupure de l'allumage, moteur arrêté, pas entendu avec le vent, et le cardan qui a bloqué lorsque j'ai relâché la poignée d'embrayage...

La dernière ??

Même kilométrage, joint spi de boîte HS....coût du latex : 30 €.... Temps estimé pour le changement : 8 heures… si tout va bien… car l’huile dans la boîte de vitesse ne fait pas bon ménage avec l’embrayage à sec…

Quelle chance de conduire une BM….Ceci étant, j’ai eu du pot... tout cela s’est produit sous «garantie»…j’ose à peine imaginer le coût d’entretien de cette moto hors garantie…

Si tu désires une attestation écrite pour le R1200GS et le F800ST, je suis prêt à te la faire...
Isolés, HOULBRACQ a la main facile pour nous envoyer paître....



Message de Hervé, le 28 août 2007 à 18 h 22
Bonjour Pascal,

J'ai été confronté aux problèmes et cela au bout d'un an et demi, j'ai fait la liste des pièces atteintes par la corrosion en plus d'autres problèmes, un expert BMW france s'est déplacé à la concession toutes les pièces ayant des problèmes de corrosion ont été prise en compte, sauf........... celles que j'avais oubliées sur ma liste et le cadre (une petite retouche de peinture effectuée par le concessionnaire).

Essaie à nouveau auprès de ton concessionnaire, voire demande la visite de l'expert il passe au moins une fois par mois dans les concessions.

Il est à noter que les 12 ne sont pas faites pour rouler sous la pluie et surtout l'hiver.
La 12, une moto aventurière, oui mais dans le salon ;-))
A+



Message de Arnaud, le 3 septembre 2007 à 9 h 42
Salut
Je suis sur une Honda et je roule toute l’année aussi, et je trouve aberrants les arguments de BM.
J'étais tenté de passer chez BM bientôt et je dois dire que j’y allais les yeux fermés, mais tu viens de me redonner la vue...
Ne par tenir compte forcement aveuglement de la marque et être vigilant et critique.
Bon courage et je continue à suivre ton site.
Réponse de Pascal, le 3 septembre 2007 à 10 h 43
Salut, et merci pour tes encouragements,
J'en suis aux recommandés avec BMW France...
Evolutions à suivre sur le site !
Pascal


Message de Jean-François, le 3 septembre 2007 à 15 h 20
Bonjour,
Cela fait des mois que je "bave" sur les différents essais de la GS 1200, j'ai lu tout ce qu'on peut lire sur le sujet, et viens de tomber sur votre article !
Je suis allé récemment faire un essai à Lille, ce qui m'avait convaincu, car c'est la seule moto qui semble correspondre à mes besoins (jusqu'à 1000 kms d'autoroute /semaine, du chemin le WE), je suis maintenant un peu perdu car j'étais prêt à franchir le pas pour une occasion... je comprends maintenant pourquoi l'on trouve de nombreuses machines sur le marché de l'occasion...
Je vous remercie en tout cas d'avoir fait cet article, et vous encourage à vous battre pour obtenir réparation. Si je peux vous aider d'une façon ou d'une autre dîtes le moi. De mon côté je ne sais plus vers quelle machine aller maintenant car c'est la seule qui a cette polyvalence ...
Amicalement,
Jean François
Réponse de Pascal, le 3 septembre 2007 à 15 h 42
Bonjour et merci de votre réaction.
Je fais moi-même plus de 500 km d'autoroute par semaine et ce une semaine sur deux (les joies de la résidence alternée), et cette moto est toujours un vrai bonheur à conduire. J'ai essayé les petits chemins le week-end, et pour cela, je ne peux conseiller qu'un second jeu de jantes avec des pneus adaptés, car les pneus mixtes trail/route patinent pas mal... et vu le poids de la bête...
Sinon, mon problème semble marginal et je pense que de nombreuses machines ne sont pas touchées. L'idéal serait de trouver une moto de deux ans, car si elle est sujette à corrosion comme la mienne, c'est déjà déclaré et très visible, et je pense qu'un modèle de cet âge et intact ne devrait plus y être sujet.
Par contre, et pour cette même raison, je ne peux que déconseiller l'achat du neuf !
Vous pouvez m'aider en diffusant (très) largement autour de vous l'adresse de mon site et inciter à me faire part de réactions comme la vôtre.
Amicalement et à votre disposition pour tout renseignement avant achat...
Pascal


Message de Steven, le 6 septembre 2007 à 10 h 20
KTM 950 Adventure, pour moi l'alternative F I A B L E à la 1200 GS !
Peut-être que la 1200 GS évolura positivement en 2008,
à suivre...


Message de Christophe, le 17 septembre 2007 à 11 h 04
Bonjour,
Alors là, je suis très surpris. Moi qui croyais que les BM étaient irréprochables. Je voudrais changer de monture moi aussi, car ma Fazer 600 de 1999 qui à 100 000 km s'approche de la retraite. Cela dit 100 000 km et aucun, et je dit bien aucun, problème. Tout est d'origine, et c'est moi qui l'entretient. J'ai juste fait 3 révisions chez Yamaha : celle après les premiers kilomètres (1000 je crois), les 12 000 km et 50 000 km. Le reste je m'en suis occupé. Pour une moto que j'ai achetée pour environ 50 000 Francs à l'époque, j'en suis très satisfait et d'autant plus qu'elle démarre toujours au 1/4 de tour. Pas plus de rouille que ça non plus, bon il y en a tout de même, mais je dirai que celà est normal vu que je roule été comme hiver et qu'elle n'a pas toujours couché dans un garage.
Mais si c'est pour acheter un moto d'une valeur de 15 000 € et avoir des problèmes comme cela ??? D'autant plus qu'en parcourant le net, il semblerai que la 1200 GS ait beaucoup de problèmes : batterie, boîte, jeu au niveau de l'ensemble fourche/ guidon, cardan.
Alors que faire ?
En tout cas, pour ton problème, il y a un truc qui marche vraiment, c'est d'aller dans ta concession et d'expliquer ton souci à chaque client qui entre, quitte à hausser la voix et, bien sûr, le faire plusieurs jours. C'est du temps, mais quand les vendeurs voient leurs futurs clients tourner les talons, crois-moi ils sont beaucoup plus à ton écoute.
Bon courage pour la suite, mais je suis déçu et du coup il est possible que je fasse encore quelques km sur ma Fazer.
Cordialement, Christophe


Message de Alain S., le 23 septembre 2007 à 16 h 33
Bonjour,
Bravo pour votre site.
C'est très bien fait, très agréable à lire.
Hélas, constater qu'on en arrive là, c'est inquiétant.
Je suis un ancien commercial (dans une grande chaîne nationale d'équipement de la maison) et jamais, jamais on n'aurait traité un client comme le fait BMW France.
On est toujours parti du principe que le client est "roi" et on a toujours tout fait pour le satisfaire. Et tout commerçant ou industriel devrait le faire.
Des erreurs de fabrication il y en a toujours eu, des électrolyses inversées dans les traitements des métaux il y en a (dans l'automobile notamment, c'est connu), mais en principe un constructeur digne de ce nom doit assumer ses responsabilités. Des erreurs dans les produits aussi : rappelez vous le problème des résine chez Bénéteau.
 De mon passé commercial voici un conseil : faites appel aux associations de consommateurs, en général les revendeurs et fabricants en ont une peur bleue, leur pouvoir est réel.
 Et en dernier lieu, cherchez du côté du vice caché, et engagez une procédure en justice si nécessaire. (courrier recommandé à BMW en premier lieu pour leur indiquer votre intention).
Attention toutefois aux actions illégales (du style faire un barrage devant le magasin) qui pourraient se retourner contre vous.
Bon courage pour la suite.
PS, je roule en Yamaha 600 : RAS, c'est de la bonne machine.
Réponse de Pascal, le 24 septembre 2007 à 15 h 18
Bonjour,
et merci pour vos encouragements et conseils.
Suite à un recommandé dans lequel je demandais à BMW de remplacer les pièces défectueuses, je viens de recevoir une réponse dans laquelle on me dit qu'on est navré, mais qu'on ne lèvera pas le petit doigt...
J'attendais ce courrier avec impatience pour passer à l'étape suivante, à savoir intervention de mon assistance juridique et expertise de la moto.
Les correspondances seront bientôt en ligne sur ce site, ainsi que des photos et des témoignages de propriétaires de BMW qui ont le même souci, car, contrairement à ce que me dit la marque, je ne suis pas seul dans ce cas...
Cordialement,
Pascal


Message de Joël E., le 30 septembre 2007 à 8 h 32
Bonjour, suite à vos déboires, je vais aller dans quelques temps avec ma machine R12ST 2005 chez bmw car j'ai la peinture qui part en éclat non pas sur le cache courroie d'alternateur mais sur la plaque juste derrière ce cache. J'espère une prise en charge au titre de la garantie légale.
Je vous tiendrai informé, trouvant cela inadmissible.
Joël


Message de Alain L., le 3 octobre 2007 à 10 h 43
Je roule actuellement avec une Suzuki DL650 ABS.
Elle a moins d'un an et 25000 km. Bien que résidant en Bretagne (vive l'air marin !) elle ne présente aucune trace de corrosion. Pourtant Suzuki n'est pas à citer pour la qualité de finition des ses motos.
J'envisageais de casser ma tirelire pour une 1200 GS, et bien ce sera une Tiger 1050. A regret, car j'ai bien aimé ma R 75/5 de 71.
Je n'ai pas envie de mettre 15000 euros dans une machine qui rouille, qui souffre de ses joints spi de sortie de boite et de problèmes de cardans qui prennent du jeu.
Même si ce n'est pas la majorité, ces problèmes reviennent régulièrement sur les différents forums que j'ai visités.
Bye bye BMW !
Pascal merci d'avoir fait part de ton problème et des suites qui lui ont été données.
Alain


Message de Christian, le 5 octobre 2007 à 5 h 31
Bonjour,
Effectivement ton histoire me paraît hallucinante. La mienne de 2005 aussi n'a aucun point de corrosion mais je ne l'utilise pas dans les mêmes conditions donc je ne peux comparer.
Je n'ai pas le temps de te lire jusqu'au bout mais essaye de faire intervenir un expert qui devrait pouvoir t'aider à monter un dossier solide et peut-être plus écouté par BMW.
Copie aussi BMW Allemagne. Ensuite les associations de consommateurs.
Bonne chance et c'est bien dommage car c'est une fort bonne moto en dehors de ce problème de corrosion.
Je n'ai personnellement eu aucun problème à ce jour, mais je pense que si j'étais dans ton cas j'aurais exigé de BMW qu'ils me la reprenne en portant plainte en cas de refus.
A+
Christian.


Message de Jean-Claude, le 5 octobre 2007 à 9 h 25
Bonjour,

Je suis possesseur d'une 1200 gs depuis 2 ans, elle avait déjà un an et 30 000 km au moment ou je l'ai achetée. Aujourd'hui elle en 72000.
Je roule un peu l'hiver sur des routes salées et ne rince pas toujours la moto. J'ai eu un problème de boîte à 50 000, celle-ci devenait très bruyante. Il a fallut insister pas mal pour la faire remplacer sous garantie, le concessionnaire m'a avancé des tas d'arguments stupides genre «à cause de son couple on l'abime beaucoup à l'accélération». Faisant remarquer que le propriétaire précédent l'avait pas mal utilisée sur autoroute, il a ajouté «c'est là qu'on l'abime, à cause des  ré-accélération». N'importe quoi en somme... Bref au final : remplacement sans frais sous garantie.
Côté corrosion, j'ai quelques points de rouille et la peinture du cache courroie avant en bas très abimée. J'ai constaté que depuis que j'ai un Kärcher, la peinture de la moto a un peu souffert.
Personnellement, après un lavage je passe toute la moto a la soufflette pour éliminer l'humidité.

Ta moto est dans un état très bizarre car il semble que l'oxydation soit partout y compris sur des pièces comme tes banjos de durites de frein qui ne sont pas des pièces spécifiques à BM. Je ne veux pas dénigrer ton analyse mais il a forcément dû se passer quelque chose de particulier pour que ta moto soit dans cet état. Vu la quantité de pièces incriminées dans la corrosion, il me parait difficile d'incriminer un vice de fabrication. Personnellement, je ne voit que 2 possibilités, soit présence d'humidité sut une longue durée soit attaque chimique (ou un mélange de 2).

La GS a quelques tares (connues) mais la principale, à mon avis, est l'attitude du SAV. Nous sommes, semble-t'il, nombreux à trouver que la prise en compte des problèmes n'est pas a la hauteur de la marque. Je pense que les clients BM sont aussi plus exigeants mais comment leur en vouloir quand on voit les tarifs de BM et l'image de fiabilité qu'elle utilise comme argument de vente. Pour moi, une BM récente n'est pas plus fiable qu'une japonaise, je dirais même probablement un peu moins. La boîte de la 1200 GS est bien meilleure et plus légère que les modèle précédents de GS mais du coup, quelques soucis. Le système de servo frein (assistance + ABS) des 1200 GS de 2005 est très original et très agréable à l'usage (dosage précis, on arrête la moto avec 2 doigts) mais à causé pas mal de soucis (système abandonné depuis). C'est la première GS avec une sécurité par transpondeur dans la clé, l'antenne de ce système semble fragile et a lâché quelques motards avec une bécane qui ne veut plus démarrer (semble que le problème ait été réglé par une nouvelle antenne).

J'adore cette moto et je vais essayer de la garder longtemps, j'avoue avoir quelques doutes sur le fait de pouvoir l'emmener a 300 000 km. J'ai décidé de faire son entretien moi-même au delà des spécifications BM (changement régulier de huile de pont, changement tous les 20 000 de l'huile de boite, etc …)

On verra...

Réponse de Pascal, le 8 octobre 2007 à 16 h 26
Bonjour et merci de ta réaction.
Je pense aussi à une attaque chimique, sans doute entre l'usine et le concessionnaire.
Je vais mandater un expert...
Affaire à suivre...
Pascal


Message de Olivier, le 5 octobre 2007 à 15 h 09
Bonjour,

Je viens de tomber sur ton site par l'intermédiaire du site "pasdegaspillagedevirage.com", auquel je participe de temps en temps.
J'ai un GS1200 depuis 3 ans, 50 000 km, et la peinture semble tenir bon.
Mais j'ai eu à souffrir comme toi tu mépris global de BMW France concernant mes problèmes.
Je passe sur les nombreuses pannes au tout début du roulage. Jauge folle, problèmes électriques, antenne transpondeuse en panne, puis vers 30 000 bornes, un disque arrière et une jante arrière changée. Bref, trois dépannages "BMW assistance" pour des problèmes de qualité.

Je me plains également depuis le début de claquements importants de l'ensemble embrayage, boîte, pont. Aucune des trois précédentes BM à cardan ne présentaient ce défaut, et les quelques autres GS essayées non plus.
Depuis la prise en main de cette machine, et malgré un changement de boîte (inutile, mais qui m'a couté 200 € de "participation"), ce claquement persiste.
Le dernier concessionnaire reconnait qu'il y a un problème, mais ne peut soit-disant rien faire, pretextant que "rien ne se règle" et qu'il faut supporter cela ...

On m'a encore une fois, clairement pris pour "une bille", moi un client d'une moto à 15 000 €, et je suis globablement déçu, non pas du concept GS1200 qui est formidable, mais de mon exemplaire qui n'est pas à la norme "qualité" que l'on est en droit d'attendre d'une grande marque comme BMW, mais également du manque d'écoute de BMW France.

En tout cas, cette aventure me décourage d'acheter une nouvelle GS neuve. Au moins, les occasions, on peut les essayer avant de faire le chèque. Sinon, en neuf, c'est la loterie : tu payes plein pot, mais tu n'es pas sûr d'avoir un lot valable : un comble ...

Bon courage,
Olivier



Message de Thierry, le 7 octobre 2007 à 22 h 20
Bonjour

J'ai lu ta mésaventure avec attention.
Je n'ai jamais vu une BMW dans cet état.
J'ai plusieurs collègues qui ont des 1200 GS et qui roulent toute l'année en Alsace, et qui n'ont pas un pet de rouille.
C'est une moto très vendue. On en voit partout. J'ai fait une virée aujourd'hui et j'en ai croisé au moins dix. Il y en avait deux à un carrefour où on s'est arrêté. Elles étaient impecables.
Je suis admin d'un forum BMW  de plus de 700 membres. Pas un seul message sur des problèmes de corrosion.

Alors l'explication?
Au vu de tes photos, la corrosion attaque toutes les pièces de la machine. (même celles qui ne sont pas fabriquées par BMW mais sous-traitées).
Je reconnais là un phénomène courrant en marine: l'électrolyse.
Ta moto n'est elle pas, d'une manière ou d'une autre, en contact prolongé avec une pièce métalique en metal cuivreux ou en bronze?
Utilises-tu un chargeur de batterie automatique ?
La présence d'une autre moto non oxydée n'est pas une preuve contraire à cette théorie. Gares-tu ta moto toujours à la même place ? La béquille est elle en contact avec une plaque d'égout ou d'écoulement des eaux ?
Il peut y avoir une foule de causes à l'électrolyse. Son effet est décuplé par la présence de sel et d'humidité.

Bon, je dis ça, mais la cause est peut être autre. Mais ce qui est sûr, c'est que ta moto est un cas unique. Bien sûr, sur internet, tu trouveras toujours des gars pour raconter que le frère de la copine de leur meilleur ami a eu les mêmes problèmes. Je n'y crois pas. On casse de la BM sur tant de sites...(on est des poireaux, on est vieux, on est riches, et on ne salue pas, bref, on n'est pas de vrais motards....) je connais la chanson.

La qualité des BM n'a pas baissé. C'est la qualité des autres marques qui s'est améliorée. Effet bénéfique de la mondialisation. Pourquoi BM se casserait la tête à trouver des matériaux qui rouillent plus que les autres ?

J'espère que tu vas pouvoir trouver une solution.
Bonne chance et bonne route
Thierry

Réponse de Pascal, le 8 octobre 2007 à 16 h 35
Bonjour et merci de tes théories que je vais suggérer à l'expert qui va être mandaté.
J'ai vu deux autres BMW, pas des 1200 GS, autant atteintes (bientôt des photos sur ce site).
Ma moto n'est pas en contact prolongé avec une pièce métallique, je n'utilise pas de chargeur, elle est par contre garée toujours à la même place, pas de plaque d'égout, pas de sel mais un peu d'humidité (les jours de pluie uniquement à cause d'un légère fuite au toit).
Merci de tes vœux et conseils.
Pascal
Message de David, le 10 décembre 2007 à 17 h 03
Bonjour Pascal,

Etant moi-même motard depuis longtemps et intéressé par le 1200GS, j’ai lu avec une attention particulière ta triste histoire.
Je pense effectivement que ton cas reste malgré tout isolé ou tout du moins marginal sur le nombre de BM qui circulent sur les routes et pense effectivement que le problème vient d’un phénomène d’électrolyse comme le soulignait Thierry.
Je travaille dans le milieu du nautisme et de par les matériels que je vends (chargeurs, batteries, convertisseurs, etc…) je suis assez bien sensibilisé au phénomène d’électrolyse qui risque surtout de se produire de différentes façons sur les bateaux à coque acier et alu.
Je ne rentrerai pas trop dans les détails techniques mais voici mon analyse : tu as certainement un défaut de masse quelque part au niveau de ton circuit électrique.
Sur une moto, la masse de la batterie est d’une manière ou d’une autre connectée au cadre qui lui-même est connecté au moteur, au pot d’échappement et autres pièces métalliques etc…
Dans l’installation électrique de la moto, le +12V de la batterie va vers les consommateurs (lampes, démarreur, klaxon, etc…) et le courant recircule vers le moins via la masse (donc le cadre, le moteur…)
Si un de tes appareils électriques est défectueux, du genre en court-circuit ou avec une fuite à la masse, du coup, ton cadre se retrouve avec un potentiel électrique.
Or les différents alliages de métaux possédant par natures différents potentiels électriques, il se crée une différence de potentiel qui fait que les ions des métaux les moins nobles vont migrer vers les ions des métaux dits les plus nobles, et c’est ce qui crée la corrosion.
Je te joins l’adresse d’un site qui explique ce phénomène : http://bricologie.free.fr/corrosion.htm
Puisque tu dois voir un expert, demande lui de vérifier s’il n’y a pas une fuite à la masse sur ton cadre, en d’autre terme si ton cadre ne présente pas quelques milivolts de potentiel.
Le phénomène est bien sûr accéléré lorsque la moto est mouillée et l’eau salé étant un électrolyte encore meilleur que l’eau douce.
J’espère que cela t’éclaire un peu plus sur le phénomène et t’aidera à trouver la cause du problème.
Je reste à ta disposition pour plus de renseignements.
Cordialement
David

Réponse de Pascal, le 14 décembre 2007 à 13 h 20
Bonjour David,

Un grand merci pour ces très précieuses indications qui, en effet, peuvent expliquer ce qui m'arrive et qui était, jusqu'alors, totalement inexplicable, car tous ceux qui ont vu ma moto, en vrai ou en photos, qu'ils soient maniaques, un peu désinvoltes ou carrément négligents avec leur véhicule, n'ont jamais, jamais, vu pareille expansion de corrosion.

Je décrivais encore ce matin même au chef d'atelier de ma concession que certaines visseries, bien cachées sous la selle (boulons tenant les pattes de fixation de la platine support de top-case), et qui ne peuvent en aucuns cas, de par leur position, être exposées aux agressions suggérées par BMW (sel, bouse de vache, épandages agricoles...).

Je pensais jusqu'alors à une agression chimique gazeuse (genre émanations d'un feu de matières plastiques dégageant du chlore près desquelles ma moto aurait pu séjourner), mais il est vrai que ta théorie tient super bien la route !

Le dossier a été déposé hier soir auprès de ma compagnie d'assurance au titre de la protection juridique.
L'issue devrait être l'intervention d'un expert automobile spécialisé deux roues auquel je ne manquerai pas d'exposer tes propos.

En te remerciant encore de tes explications qui, je l'avoue, me donnent un peu plus espoir de voir cette situation évoluer.

Cordialement,
Pascal.

Réponse de David, le 14 décembre 2007 à 18 h 21
Pascal,

Je suis ravi que mes explications aient pu t'éclaircir un tant soit peu.
Honnêtement je ne vois que ça comme explication et étant confronté au problème sur les bateaux...
C'est un problème sournois que peu de gens connaissent ni ne comprennent surtout du fait qu'il intervient sur des durées plus ou moins longues.
D'ailleurs une des façons de résoudre le problème sur les bateaux est de mettre ce qu'on appelle des anodes sacrificielles en zinc sur la coque du bateau.
Ce sont des plôts qui ne coûtent pas cher et qui se bouffent avec le temps, ce qui laisse en bon état les autres métaux présents sur le bateau.

Si tu es équipé d'un bon voltmètre ou multimètre capable de lire des tensions de quelques milivolts, tu peux essayer de sonder toi-même ton cadre en mettant la pointe de test négative sur le moteur par exemple et la pointe de test positive sur plusieurs parties du cadre ou parties corrodées.
Si tu vois une tension de l'ordre de quelques milivolts s'afficher alors il y a bien une fuite à la masse (et si tu déconnectes les cosses de la batterie, tu risques de voir cette tension disparaître).

Comment résoudre le problème, d'abord il va falloir tester tout le faisceau électrique et les appareils connectés, trouver d'où vient la fuite et ensuite tu devrais être tranquille.

Après il ne te reste plus qu'à changer les pièces corrodées, refaire une peinture de cadre et tu auras une bécane toute neuve !!!

J'espère que BMW prendra ces menus travaux à sa charge...

Bon courage
David



Message de Tony, le 11 octobre 2007 à 22 h 45
Salut,
Moi même j'ai une 1150 GS Adventure qui a 4 ans sans aucun problèmes de rouille. J'habite en montagne, je roule toute l'année et sur routes salées et sur neige. Je ne rince jamais ma moto l'hiver car a l'extérieur (- 15°) l'eau est gelée.
Mais il y a quelques jours : cardan cassé à 140 km heure !
Chance, pas de chute avec la roue bloquée.
Appel au concessionnaire BM à Nice qui entretient la moto depuis son achat et, après étude, refus par deux fois de participer a la réparation... Inadmissible pour ma part pour une pièce qui ne doit jamais casser. BM dit que vu les km (45 000) c'est normal ! Par contre il veulent bien prendre en charge la réparation complète si j'achète une autre moto neuve... VICIEUX non ?
Résultat la moto est réparée à mes frais et pas chez BM.
J'aimerais bien avoir une adresse pour faire un courrier salé àla firme.
Merci et courage.
Salut de Tony à la Brigue.

P.s. : je voulais acheter une 1200 quand elle est sortie mais je ne changerai pas .

Réponse de Pascal, le 15 octobre 2007 à 10 h 15
Salut,
Je suis aussi persuadé, pour avoir eu pas mal d'autres motos avant celle-ci, que le fait de rouler sur routes salées et de ne pas rincer sa moto à chaque sortie ne peut provoquer les dégâts que je subis — les teutons ont aussi un climat rigoureux l'hiver, leur routes sont elles aussi salées et il n'ont pu que protéger leurs machines de ces agressions. Il est en effet facile pour le SAV BMW de se retrancher derrière ce problème de sel pour ne pas s'acquitter de son devoir de garantie, et c'est là tout l'objet de mon combat, le simple sel ne peut provoquer autant de dégradations. Les constructeurs d'automobiles préconisent d'ailleurs un rinçage du dessous de caisse en sortie d'hiver, pas à chaque sortie de la voiture !
Ton problème de cardan est, lui aussi, inadmissible, et la réponse du concessionnaire encore plus !
A te lire, il est évident que les concessionnaires cherchent avant tout à vendre des motos neuves et préfèrent éviter d'avoir à engager leur SAV sur des problèmes délicats.
Je trouve que tu es bien gentil avec ton concessionnaire en acceptant de faire réparer ta moto à tes seuls frais et en te contentant d'envoyer un courrier "salé" à la firme. Imagine que tu te sois tué avec ta roue arrière bloquée à 140 km/h, ton assurance aurait attaqué BMW pour homicide... Le fait que tu t'en sois sorti ne doit pas éviter à BMW de faire face à ses responsabilités. Rapproche toi de ton assurance, il ne faut pas en rester là...
Pour les adresses :
Relations Clientèle BMW - B.P. 86 - 67016 Strasbourg cedex
(le fief du tristement célèbre Houlbracq), sinon
BMW France - 78 SAINT-QUENTIN YVELINES CEDEX
(qui renverra de toute façon à Strasbourg...).

Tiens nous au courant de la suite de ta mésaventure,
et bon courage à toi aussi.
Pascal



Message de Philippe, le 14 octobre 2007 à 16 h 43
Bonjour.
J'ai essayé la R1200GS hier chez le concessionnaire BMW d'Avignon en vue d'un achat neuf.
Quel pied !
Mais me voilà soudainement bien refroidi...
Bon courage pour la longue procédure qui se dessine.
Réponse de Pascal, le 15 octobre 2007 à 10 h 59
Eh oui, en effet, quel pied !
L'essayer, c'est l'adopter !
Par contre, au vu des problèmes que je rencontre ou que d'autres utilisateurs m'ont rapportés (peinture, corrosion, embrayage, cliquetis, disques de frein...), il me semble fortement conseillé d'acheter cette moto en occasion d'au moins deux ans, car en général les «mauvaises séries» déclarent leurs défauts dans les deux premières années (sauf pour le cardan, peut-être — voir témoignage de Tony, plus haut).
A bon entendeur...


Message de Christophe, le 18 octobre 2007 à 18 h 36
Bonjour.
Je suis un pote de Pascal, que tu as vu hier, et qui m'a donc dit de lire ton site. J'ai tout lu, et effectivement c'est chaud. Pour exemple, je fait de la moto depuis 24 ans, le meilleur exemple, entre autre est ma Kawa 750 GPX avec laquelle j'ai fait 100 000km hiver comme été. Je te fais pas de dessin sur les routes salées. Je l'ai vendue en bon état, n'ayant changé en tout que les 2 échappements d'origine à 65 000 km, les arbres à cames et culbuteurs à 80 000km. C'est une moto qui a roulé par tous les temps, et évidement je ne lavais pas tous les jours. La seule chose importante à mes yeux, que tout le monde ne fait pas, je pense, c'est que tous les ans, ne roulant pas en hivers pendant un mois, j'en profitais pour tout démonter, nettoyer, regraisser et protéger certaines pièces contre la corrosion. Je
l'ai vendue à 100 000km en 1998 pour la somme de 18 000 francs, et elle roule encore.
Alors les arguments de BM sur le roulage en hivers sur les routes salées, à d'autres !
Par contre, à l'heure ou j'ai lu tes vers, je ne faisais pas le malin, car au mois de mai 2007, j'ai acheté une BMW R1200S neuve. Je dois reconnaître que cette moto est un bonheur permanent, d'une efficacité à tous les niveaux, un moteur plein de vie et tout et tout. Pour l'instant pas
de problème de corrosion, mais pas encore d'hiver passé...
Au plaisir.
Christophe
Réponse de Pascal, le 19 octobre 2007 à 12 h 04
Bonjour Christophe,
et merci d'avoir pris le temps de tout lire dans mon site et de me faire part de ta réaction.
En effet, les arguments de BMW ne tiennent pas la route, j'ai mis dans la rubrique "Autres déboires..." des extraits de forums où des autres ont eu les mêmes problèmes que moi.

Il en ressort plusieurs choses :
• ne pas rouler sur route salée, donc jamais en hiver,
• ces motos craignent l'humidité, ne pas rouler quand il pleut,
• les ranger dans un local sec et chauffé (le salon, près de la cheminée semble adapté).

Sinon, si on ne peut pas s'empêcher de rouler par tous les temps, mes récentes lectures sur internet m'ont appris qu'il fallait passer un spray protecteur à base de silicone sur le moteur propre et sec avant l'hiver, badigeonner une fois par mois les jantes et la visserie avec de l'huile fine de vaseline, nettoyer régulièrement les chromes (notamment le pot et ses tubulures) avec un produit genre Belgom qui efface (partiellement) la rouille et laisse une pellicule protectrice...
Je suis d'accord, c'est bien ma première moto à laquelle il faille apporter autant de soins, je n'ai jamais pris autant de précautions avec mes motos précédentes, et elles n'ont jamais mal vieilli comme cette teutonne... En fait ce sont là des motos très fragiles destinées à une clientèle maniaque qui, de surcroît, ne roule qu'en été et, parce qu'elles sont réservées à des motards d'exception, elles sont en plus vendues bien plus cher que l'équivalent dans une autre marque...
A par cela, elles sont si agréables à conduire que quand on est dessus, on leur pardonnerait presque ces défauts de finition...
Ce qui, par contre, est totalement impardonnable, c'est l'attitude du constructeur (son représentant en France en tout cas, car il semble qu'en Belgique ou en Angleterre ils soient moins bornés et anti-commerciaux...).



Message de Jean-Louis M., le 20 novembre 2007 à 18 h 06
Chers amis motards,
Je viens de lire ces multiples lettres.
J’habite dans les Ardennes (08) et les routes salées, le froid, la pluie on connaît.
Figurez vous que j’envisageais d’acheter une R 1200 ST. Pour un papa prolo de 47 ans, comme moi, c’était une décision mûrement réfléchie : peser les avantages et les inconvénients. Franchement j’ai peur de tomber dans une galère identique à celle de Pascal.
Je vais donc de cette même plume contacter BMW afin qu’ils garantissent formellement que ces problèmes sont intégralement couverts par la garantie.
Mardi 20/11/07 je dois contacter le vendeur de BMW de mon coin. Il sera sûrement déçu.

Jean-Louis.

Courrier de Jean-Louis M. à BMW France du 24/11/07 :

«Charleville-Mézières, le 24/11/2007.
BMW France
78 SAINT-QUENTIN YVELINES CEDEX

Madame, Monsieur,

J’envisage d’acheter une moto de la marque.
J’avais envisagé d’acheter une R 1200 ST.
En surfant sur le réseau internet pour voir la machine et trouver des renseignements complémentaires j’ai visité le site d’un de vos clients. L’adresse de son site est la suivante : www.bmw-r1200gs.fr

Je suis consterné et inquiet de voir avec quelle légèreté certains de vos clients sont traités. Je réside dans le département des Ardennes et les conditions automnales et hivernales y sont rudes. Le véhicule que j’achèterais devra supporter les conditions routières auxquelles les autres seront soumis. Je vous demande donc de vous engager à couvrir les dégâts liés à une corrosion normale. J’entends par là routes salées, pluie, boue. Je vous demande aussi de vous engager à couvrir les réparations occasionnées dans le cadre de la garantie.

Si il ne vous est pas possible d’assurer le bon fonctionnement du véhicule durant toute la durée de la garantie je vous demande de m’en informer. Je m’adresserai à un autre constructeur de véhicules de type motocyclettes.

Veuillez agréer mes sincères salutations.»   

                                                              

Réponse de Pascal, le 24 novembre 2007 à 19 h 25
Jean-Louis,
Merci de ta réaction, de ton courrier à la firme et de ton action auprès de ton revendeur que je trouve parfaits...
Tiens nous au courant des éventuelles réponses de ton concessionnaire et de BMW France.
Espérons que cela fera réagir la marque, il serait temps...
Pascal


Message de Geoffroy, le 23 novembre 2007 à 17 h 48
Bonjour Pascal,
 Je me joins à la réaction de Jean-Claude. Je suis un ex GSiste. J’ai connu pas mal de pépin avec la mienne et je dois reconnaître que la relation avec le SAV demande beaucoup de self control.

Le service clientèle BMW France m’avait envoyé une maquette de GS comme lot de consolation. J’en pleure encore de rire. Après 40 000km, j’ai rendu la GS à la concession pour prendre une RT. Depuis j’approche les 20 000 et pas de problème.

En tout cas, je te souhaite de trouver l’explication, à ton problème de corroletrysationdemerde. C’est quand même rageant ces gros blaireaux qui te répondent en te prenant pour un jambon.
V,
Geoffroy

Réponse de Pascal, le 24 novembre 2007 à 20 h 10
Affligeant, en effet, ce service clientèle de BMW.
Très délicat, la maquette de GS !
J'espère qu'elle ne rouille pas, ce serait un comble...
Je te souhaite que ta RT continue sur ses bons débuts.
Pascal


Message de Dédé, le 28 novembre 2007 à 17 h 30
Bonjour,
Pourquoi ne fais-tu pas faire une expertise judiciaire de ta moto?
Ça fait foi devant la loi.
Réponse de Pascal, le 29 novembre 2007 à 8 h 46
Merci pour l'info, mais quelle est la procédure ?
J'envisageais le «défense-recours» de mon assurance, puis expert d'assuré...
Si tu as mieux, je suis preneur...
Merci
Pascal
Réponse de Dédé, le 1er décembre 2007 à 16 h 37
Salut !

Eh bien effectivement, l'expert d'assuré est une chose. En général comme ils sont mal payés sur ces affaires, ils ne sont pas très sérieux... Maintenant, l'idéal c'est encore d'aller voir un avocat, qui va saisir le tribunal de ta juridiction au sujet de cette affaire. Pour que BMW prenne sous garantie. Il invoquera certainement un non respect de la garantie du matériel. A partir de là, intervient un expert judiciaire.

Ou alors, la méthode sûre, intermédiaire : tu regardes sur les pages jaunes un expert automobile, ou même moto ce serait l'idéal, mais tu choisis un expert qui est «expert auprès du tribunal de grande instance» de la juridiction dont tu dépends. Tu lui demandes une expertise à lui, bien sûr payante. Ça va déjà répondre formellement à ta question : «Est-ce dû à une mauvaise utilisation, à une agression chimique extérieure, ou est-ce du ressort du fabricant, qui doit alors réparer ?». Si c'est une agression chimique extérieure, n'achète plus jamais BM, c'est pas assez solide, mais tu n'as aucun recours même si c'est anormal de fabriquer de la si mauvaise qualité pour ce prix ; si c'est un défaut de fabrication avéré, pas de souci, tu vas voir un avocat avec ton expertise : il va faire un premier courrier à BM, et si pas de réponse dans les 15 jours, il saisira le tribunal compétent de l'affaire. Mais en général, avec une expertise d'un expert auprès du tribunal de la bonne juridiction et un courrier d'avocat, ça devrait bouger, car là ça devient difficile pour le fabricant de nier le défaut.

C'est un petit conseil, et bien sûr c'est facile pour moi car les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

A bientôt !



Message de François, le 6 décembre 2007 à 9 h 07
Bonjour,

J'ai été très intéressé par votre reportage, très bien fait, très parlant.
Après avoir surmonté une réaction épidermique due au look de la moto, je commençais à m'y intéresser sérieusement.

Mais là je suis un peu calmé. Je trouve inadmissible qu'une machine aussi chère vieillisse aussi mal quelles que soient les conditions d'utilisation (dans le domaine du normal).

Perso j'ai un petit Suzuki DL650 Vstrom qui me donne presque entière satifaction. Je regardais la BMW pour sa cylindrée car en duo mon 650 manque un peu de cavalerie.

Pour le reste, je fais entre 15 et 17 000 km par an, un peu comme vous et dans des conditions similaires. Trajets boulot, plus balades le week-end.
Je suis dans la campagne pyrénéenne où, là aussi, on sale les routes et où l'activité agricole apporte son lot d'inconvénients (bouses de vache, maïs, boue, gravillons...)

Après 1 an et demi et 21 000 km, mon petit Vstrom est toujours nickel.
A la limite, ma moto vieillirait mal je comprendrais, les Suzuki n'étant pas réputées pour leur qualité de finition ni de matériaux. Mais une Béhème !
Qui plus est, mon Vstrom ne m'a couté que 7000€ à l'achat (neuf), consomme très peu, 350 km d'autonomie en usage normal, les révisions (tous les 6000 il est vrai) ne sont vraiment pas onéreuses... et j'ai un concessionnaire très sympa.

Bref Je me dis que je serais bien bête d'aller chercher les quelques chevaux qui me font parfois défaut chez BMW. Non pas faute de moyens mais ce n'est pas une raison.
Au prix des motos BMW, on devrait frôler la perfection et n'avoir qu'à se féliciter de son achat. Visiblement c'est loin d'être le cas.

La nouvelle 1050 Tiger sera peut-être ma prochaine.

Encore merci et bonne route,
François

Réponse de Pascal, le 6 décembre 2007 à 16 h 54
Bonjour,
Et merci de l'intérêt que vous portez à mes soucis.

Je suis entièrement d'accord avec vous sur le fait qu'une machine (aussi chère qui plus est) vieillisse aussi mal. Il est encore plus inadmissible, sachant que nous sommes très peu à être victimes de ce défaut, que la marque témoigne si peu d'intérêt à notre égard.

Comme vous le dites, au prix des motos BMW, on devrait n'avoir qu'à se féliciter de son achat, ou en tout cas, BMW devrait n'avoir qu'à faire en sorte qu'on ait qu'à se féliciter de cet achat ! Or ce n'est pas le cas quand on a la malchance de tomber sur les moins de 1 % de machines à problèmes.

Je ne cherche pas à dénigrer les motos BMW qui, depuis que j'ai découvert la GS, sont à mon avis les meilleures avaleuses de kilomètres au monde. Il faut savoir seulement que quelques une de ces machines souffrent de défauts (divers mais néanmoins récurrents) et que là, malgré un tarif très élevé, la marque laisse courir, et vous accuse même de négligence pour fuir sa responsabilité...

Le message que je cherche à faire passer est le suivant :
1/ BMW n'est pas à l'abri, comme tout constructeur d'ailleurs, de livrer des motos pouvant exceptionnellement présenter des défauts. Charge à ce constructeur d'assumer ensuite ce risque par un remplacement des pièces défectueuses, du moteur s'il est concerné, voire de la machine complète le cas échéant, partant du principe que, vendant ses motos 20 à 50 % plus cher que les autres constructeur, c'est la moindre des choses à laquelle on puisse s'attendre...
2/ BMW, malgré ses tarifs "prohibitifs" (justifiés par les vendeurs en contrepartie d'une fiabilité "irréprochable"), n'est pas en mesure de palier ces rares défauts — ou ne le souhaite pas de par une politique de relations clientèle fantaisiste — une seule conclusion s'impose : l'ensemble des défauts que j'ai pu recenser sur le net (peintures qui cloquent, corrosions variées, embrayages, disques de frein, joints spi, moteurs qui calent...) apparaissant tous dans les deux premières années, il semble raisonnable, si on ne souhaite limiter le risque de les subir, d'acquérir les motos BMW uniquement d'occasion...

Cela dit, le choix de la Tiger ne me semble pas du tout un mauvais choix. Ma compagne roule avec ce moteur en 900 cc et il donne du bonheur à tous les régimes, sachant qu'il est annoncé encore plus généreux en 1050 cc... de plus côté corrosion, il n'y a vraiment aucun problème à reprocher. Après avoir goûté au cardan, seule la transmission par chaîne me gêne et, en souhaitant que ce problème a été corrigé sur les modèles récents, la TT Légend souffre de fragilité au niveau des bobines HT.

Bonne route à vous aussi, et tenez nous au courant de vos choix.
Merci,
Pascal.



Message de David, le 22 décembre 2007 à 13 h 35
Courage, Pascal et bravo pour ton action.

Bonjour Pascal.
Je ne peux que paraphraser ce qui a déjà été dit plus haut : bravo pour ta réaction,et ton site, je l'ai lu entièrement, et j'avoue que les larmes qu'il m'a arrachées sont tantôt sucrées,tantot salées (pas trop le sel, hein !).
En tout cas, cela illustre bien la puissance fédérative d'internet.

Comme beaucoup, j'ai toujours trouvé cette moto particulierment moche. Mais, l'âge aidant, je m'y suis plus intéressé depuis quelques mois... et à force de la voir illustrer des articles tous plus élogieux les uns que les autres, on finit par (presque) la trouver... moins moche.

J'ai possédé une bonne quinzaine de motos, toutes japonaises, je le confesse, et en grande partie des Honda. Actuellement un Cb 1300 S acheté neuf en 2005, certes entretene avec soin mais qui me le rend bien : malgré ses 25 000 Km, et une utilisation de 340 jours par an et par tous les temps, il est rutilant et neuf comme à son premier jour. Je n'ai pas eu le plus microscopique des ennuis avec : pas même une ampoule de phare a changer. De par mon gabarit, j'envisage de revenir à mes amours de jeunesse : le trail. J'ai eu 2 DR 600, 2 Dominators,1 Africa Twin, 2 TDM 800 et 900, sans parler des 125. C'est naturellement vers le Varadero que je me suis penché.

Mais cette 1200 GS et tout le bien qu'en dit la presse'm interpellait. L'essai fut presque concluant malgré quelques details agaçants,comme la boîte bruyante, la premiere beaucoup trop longue, et un moteur un peu trop linéaire.

J'avoue que désormais je me tâte franchement. Ce n'est pas la première fois que je lis ou entends que Bmw est nettement moins qualitatif qu'auparavant (les afficionados de la marque sont les premiers à le dire), tandis que les tarifs n'ont, eux, rien perdu de leur «prestige».

Et que le SAV ferait bien de redescendre de sa planète !
A l'heure ou ils cherchent à renfocer leur expansion, rajeunir leur image et conquérir de nouveaux clients, franchement ce n'est pas la meilleure des publicités.

Je suis très curieux de savoir si la nouvelle mouture 2008 corrigera ces faiblesses. Les modifications annoncées semblent aller dans le bon sens. Peut-être que la nouvelle couleur du bloc moteur s'accompagne surtout d un traitement des surfaces plus sérieux.

As tu essayé l'excellente suggestion qui t'a été faite concernant l'éventuelle mise à la masse de ton cadre ?

Sache en tout cas que je suis partant pour venir signer toute action collective pouvant te venir en aide.

Amicalement,
David

Réponse de Pascal, le 22 décembre 2007 à 16 h 54
Bonjour David et merci de ton intervention et de tes encouragements, il est vrai que la «puissance fédérative d'internet» permet de se sentir moins seul, surtout quand les services après-vente et relation clientèle t'envoient gentiment paître par courrier et ne te laissent pas en placer une quand tu les as au téléphone.

Sinon, oui, la suggestion de l'autre David, spécialisé, lui, dans les systèmes électriques embarqués, m'a fortement intéressé... Je me suis vraiment dit aussitôt que cela pouvait être effectivement LA raison de cette corrosion galopante, je me suis surtout dit que si c'était vraiment la cause, il était hallucinant que les gens de chez Bmw n'y aient pas pensé, eux qui sont des spécialistes... J'ai donc mesuré la tension en divers points de mon cadre et du moteur et j'ai pu lire des différences de potentiel de 2 à 8 millivolts, ce qui, d'après David, suffit à transformer ma moto en pile et d'expliquer son état...

J'ai aussitôt fait un courrier à Bmw, les enjoignant de reconsidérer leur position et de dépêcher un expert au plus vite.

Si il s'avère que c'est bien un défaut de masse qui est la source de mes soucis, je ne pourrai que remercier tous ceux qui ont contribué à ce site en me donnant conseils et encouragements et en cherchant une explication à mon problème (chose que Bmw n'a pas même essayé de faire...).

A suivre...
Amicalement,
Pascal